CALVARIO RUGOSO

by REG

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    First ep from the duo on cd in a single like edition.

    Includes unlimited streaming of CALVARIO RUGOSO via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 2 days
    edition of 150 

      €3 EUR or more 

     

1.
2.
3.
4.
02:04

about

Four tracks dedicated to the desert, shadows of dead cowboys and gauchos...
Each song was recorded live one shot!

credits

released March 16, 2013

Many thanks to:
Florian Schall, Hervé Jacquemin, Hervé Lopez, Julien Louvet, Leeloo Lozano, Nicolas Moog, Simba Polento a.k.a. The Sanded Bastard.

Recorded, engineered and mastered by Julien Louvet
Artwork by Nico Moog

REG is Barclau & Jan Morgenson





EXTRAITS DE CHRONIQUES


- FROGGY'S DELIGHT

"Calvario Rugoso, leur EP quatre titres, sent la poussière, les grands espaces, la rocaille et est balayé par les vents qui font le sel du désert Californien. Guitares acérées comme des vautours.
Le groupe joue admirablement avec les ambiances western spaghetti en étirant son folk jusqu’à le rendre introspectif tout en y ajoutant une bonne rasade d’un rock qui rappelle les Pearl Jam ou Soundgarden des débuts. On imagine la horde sauvage.
"I believe in many things, now I believe in dynamite. He plays the harmonica, but he also plays the trigger." Jérôme Gillet

Chronique complète:
www.froggydelight.com/article-14173-REG.html


- SURVIVRE LA NUIT

"Tu laisses la musique défiler en fond et les images qu’elle évoque se dérouleront d’elles-mêmes devant tes yeux.
De par son imaginaire évident, la musique de REG se révèle en réalité généreuse, t’offrant tout d’un seul coup, immédiatement, sans te demander d’effort. A toi, uniquement, de décider si tu veux ou non explorer le désert crépusculaire qu’ils ont dessiné. C’est le seul choix que tu as à faire. Et si tu optes pour le oui, le disque fera tout le reste, et tu pourras simplement te contenter d’un rôle de passager et profiter du paysage." Vincent Mondiot

Chronique complète: survivrelanuit.wordpress.com/2013/11/26/reg-calvario-rugoso/


- GROUND CONTROL TO MAJOR TOM

"Le titre d’ouverture ne te donne pas le choix d’aimer ou pas. Tu aimes. John’s Choice est un oasis en plein désert. Find The Home ressemble à une complainte chantée en plein désert par Eddie Vedder. Burning Flag commence et se termine comme un cheval au galop. Et entre les deux parties se trouve un duel de guitares folk et électrique. D’ailleurs, dis à John Ford que le meilleur titre pour mettre en son un duel entre deux pistoleros se trouve à la fin de l’EP. Le titre Santa Muerte veut bien dire ce qu’il veut dire. Cette pièce maîtresse de Calvario Rugoso est là, comme le croque-mort, pour ramasser ceux qui n’ont pas été assez rapide dans un duel. Et dans ce face à face entre ces deux coyotes et nous-même, c’est bien souvent nous qui sommes au sol." Major Tom

Chronique complète: groundcontroltomajortom.typepad.com/blog/2013/05/reg-calvario-rugoso.html


- A DECOUVRIR ABSOLUMENT

"Quatre shots qui tapent en plein crâne et renvoient ad patres le cowboy claudicant qui sert de cible (même les vautours y laissent des plumes), quatre dérives ombrageuses zébrées d’éclairs furieusement inquiétants (mention spéciale au très accrocheur « Find the Home »), quatre propositions enregistrées live d’une traite mais qui sonnent comme si le groupe n’étaient pas sortis de studios durant des jours et des nuits (autrement-dit : ça claque, niveau prod’ – jusqu’à parfois réduire les derniers enregistrements des Bad Seeds à une fanfare pour boum de fin d’étude).
"Western en charpie, souvent crépusculaire « Calvario Rugoso » évoquerait un Eddie Vedder provoquant Harry Dean Stanton en duel dans un trip désertique mis en scène par Neil Young (comme un « Human Highway » aride, flippé et flippant). Vite, les chicanos, un album !" Jean Thooris

Chronique complète: www.adecouvrirabsolument.com/chroniques/autoproduits/reg.html


- RECORDS ARE BETTER THAN PEOPLE

"Ces quatre titres, spontanément, finissent par sonner comme une fusion tout aussi improbable que naturelle entre l'americana de SONGS OHIA et le grunge de MAD SEASON et des SCREAMING TREES (les guitares électriques de Barclau, rappelant celle de Lanegan, ou la voix très typée Layne Staley de Yannick). Fous-y une section rythmique un peu heavy, et t'aurais presque l'impression de te retrouver face à une version 2013 de PAW. Chapeau, les mecs. Vous réussissez à innover sans en avoir l'air, là où beaucoup de pelos régressent en ayant la fausse impression d'avancer. Vivement la prochaine livraison." Florian Schall

Chronique complète: recordsarebetterthanpeople.tumblr.com/post/49755994209/living-la-vida-local-pt-44

tags

license

all rights reserved

about

REG Metz, France

A tall and a short redneck believing they're mariachis Chicanos, ready to trail your rotten old bag of bones along their acoustic and overdriven guitars desert.
Don't expect to find any drop of water there, their sound is gritty and dry like Mojave, far as thunder and deadly as a .22 long rifle bullet.
... more

contact / help

Contact REG

Streaming and
Download help

Track Name: John's Choice
Devil came to John, crawling slowly, smiling friendly
He said "I have a gift but your neighboor will have it twice"

And the game goes on, John's neighbour's now facing the same choice

"Tell me what's your choice?"
John answered "Shoot me one lung"

Snake is smiling loud: "Fools you have both made the same choice"
And jealousy killed their body
Track Name: Find the Home
I want to find my home, but the arms of the world are too long
Every time I find a place to live, another's calling me

Tune: I could live everywhere
Hobo's moving through the air

I would live a thousand lives, but it would never be enough
I would love to touch each tree, I would love to walk each path

Tune: I could live everywhere
Hobo's moving through the air
Track Name: Burning Flags
Nation less place
No shadow of flags
Rocks without a name
Sand without marks

Bones and skulls around
But there's no town
I think I found the guys
Who burned the flags